UMR 3496 CNRS/MCC MAP
Modèles et simulations pour l’architecture et le Patrimoine

Le profil de l’UMR 3495 CNRS/MCC MAP, s’est constitué autour du développement et de la mise en œuvre de méthodes et d’outils relevant des nouvelles technologies de l’information et de la communication, dans leurs applications tant aux sciences humaines qu’aux sciences pour l’ingénieur et portant sur l’architecture et le patrimoine. Associant architectes, ingénieurs, historiens, informaticiens et scientifiques de la conservation, cette Unité Mixte de Recherche du Centre National de la Recherche Scientifique et du ministère de la Culture et de la Communication, fédère des équipes au CNRS et au sein des écoles nationales supérieures d’architecture de Lyon, Nancy, Marseille et Paris La Villette. Depuis 2015, elle est liée au Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine (CICRP) au travers d’une convention de laboratoire commun (Lab-Com MAP-CICRP).

L’Unité Mixte de Recherche MAP fédère cinq équipes de Recherche en France :

MAP-GAMSAU

Groupe de recherche pour l’Application des Méthodes Scientifiques à l’Architecture et à l’Urbanisme

CNRS (Campus Josep Aiguier – Marseille) / École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille

Le MAP-Gamsau est l’équipe fondatrice de l’UMR MAP. Historiquement installée au sein de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille (équipe fondée en 1969), depuis janvier 2014 elle est hébergée par le CNRS au sein du campus Joseph Aiguier à Marseille.  L’approche scientifique de l’équipe, ainsi que son positionnement interdisciplinaire, résulte d’une intégration de compétences permettant de prendre en charge d’une part l’ensemble des éléments d’ordre technique concernant la conception et le développement d’outils et de procédés, et d’autre part de formuler des réflexions d’ordre méthodologique, au service de l’étude d’objets patrimoniaux. Au cours du dernier mandat, le laboratoire a renouvelé et étendu ses champs d’investigation notamment en terme d’échelles – par exemple en abordant la notion de dynamique spatiale de façon plus générique, à l’échelle territoriale, au travers de collaborations en France et à l’international. L’équipe a également abordé de nouveaux champs d’expérimentation – fusion d’imagerie pour la conservation d’œuvres d’art, données orientées temps, contenus textuels hétérogènes.

MAP-CRAI

Centre de Recherche en Architecture et Ingénierie

École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

Le MAP-Crai, fondé en 1987 et habilité en 1989 en tant que laboratoire par le Bureau de la Recherche Architecturale du ministère de la Culture et de la Communication, est un des deux laboratoires de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy. Il est depuis 1997 une équipe de l’Unité Mixte de Recherche M.A.P (Modèles et simulation pour l’Architecture et le Patrimoine). Le MAP-Crai conduit des travaux de recherche dans les domaines des modèles, des méthodes et des outils numériques dédiés à la conception architecturale, et à l’étude du bâti patrimonial. Ces recherches ont pour caractéristique commune de s’appuyer sur des expérimentations concrètes orientées métiers et des applications au domaine du bâtiment et de l’architecture. Elles débouchent majoritairement sur la production de logiciels et le développement d’outils numériques de simulation et d’assistance à la conception. Le laboratoire accueille des doctorants en « sciences de l’architecture » de l’école doctorale IAEM de l’Université de Lorraine et des stagiaires de Masters recherche et professionnel.

MAP-ARIA

Applications et Recherches en Informatique pour l’Architecture

École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon

Le MAP-Aria est hébergé par l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon. Depuis 1988, l’équipe a orienté ses recherches et développements vers les méthodes et outils spécifiques de la conception assistée par ordinateur, depuis l’aide à la décision en phase amont aux techniques de fabrication numérique, en passant par les processus génératifs pour la recherche de solutions optimales. Depuis son intégration au sein de l’UMR MAP, MAP-Aria développe également ses compétences dans le champ patrimonial, de l’acquisition de la donnée spatiale – l’équipe pilote la plateforme “vecteurs aériens” du MAP – à son traitement et à sa mise à disposition à des publics variés. Enfin, l’ancrage de l’équipe au sein de son établissement a orienté une part non négligeable de ses travaux vers l’accompagnement des processus de conception et des stratégies projectuelles, observées notamment en situation pédagogique : ici, c’est l’hybridation créative entre modèles numériques et supports analogiques de la conception – de la maquette d’étude au prototype imprimé -, qui est interrogée.

MAP-MAACC

Laboratoire de Modélisation pour l’Assistance à l’Activité Cognitive de La Conception

École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette

Le MAP-Maacc est un des laboratoires de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette. Il est issu du laboratoire Ariam-Larea qui fut créé en 2005 et qui procédait lui-même du regroupement du Laboratoire d’Architecturologie et de Recherches Épistémologiques sur l’Architecture (le Larea), créé par Philippe Boudon en 1975, et de l’Atelier de Recherche en Informatique Architecture et Modélisation (l’Ariam), créé en 1998 par François Guéna et Louis-Paul Untersteller. C’est à l’occasion de son rattachement à l’UMR MAP le 1er janvier 2012 que l’Ariam-Larea a modifié son acronyme en MAP-Maacc (Modélisations pour l’Assistance à l’Activité Cognitive de la Conception). L’objet de recherche du MAP-Maacc est l’assistance à la conception dans le cadre de la création et/ou de la préservation de l’architecture qu’il questionne selon trois approches complémentaires : les sciences cognitives de la conception, les sciences informatiques et les sciences de l’ingénieur.

MAP-CICRP

Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine – Marseille

Le MAP-CICRP, entité créée par la mise en place d’une convention de Laboratoire Commun (LABCOM) en 2015 via l’accord cadre CNRS/MCC, comprend le pôle scientifique du Centre Interdisciplinaire de conservation et de restauration du patrimoine (CICRP, groupement d’intérêt public créé en 2002). Le CICRP conduit des missions d’assistance et mène des recherches dans le domaine de la conservation matérielle du patrimoine. Ces secteurs de compétence concernent essentiellement la peinture, la pierre, les matériaux contemporains, le patrimoine écrit et les contaminations biologiques. Il s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire (conservateur, scientifiques, photographes, entomologiste…) et participe régulièrement à des colloques, séminaires, formations…Ces actions l’ont amené à partir de 2009 à avoir des collaborations régulières avec le MAP-Gamsau qui ont amené la création du LAB-COM MAP-CICRP.