PARADESEE

Durée : 2016-2017
cadre : Projet pré-compétitif amont soutenu par l’INEF4
Partenaires : INEF4, Nobatek, Université de Bordeaux, MAP-ARIA, ENSA de Bordeaux, LIST (Luxembourg)
Rôle du MAP : Partenaire associé
Responsable au sein du MAP : Xavier MARSAULT
Équipe du MAP impliquée : MAP-Aria, Lyon
résumé : Modélisation paramétrique et simulation environnementale du bâtiment en phase de concours pour les architectes, recherche et développement d’un outil adapté. S’appuyant sur l’expérience de cinq ans de MAP-ARIA en éco-conception générative, ce projet soutenu par INEF4 (Institut national sur la transition énergétique, Bordeaux) vise à coupler, en phase de concours, des outils de design paramétrique, des outils de simulation et des moteurs d’optimisation, pour déterminer des solutions architecturales et techniques en réponse aux objectifs de performance énergétique et environnementale attendus pour le projet. Le design paramétrique (approche où la morphologie est imposée par le moteur paramétrique) permet, très en amont dans certains projets, de générer des formes en intégrant des contraintes qui peuvent être très précises : logique de constructibilité et d’optimisation du processus de conception. A l’issue de ces deux premières années exploratoires, et si le concept prouve sa validité, un co-développement pourrait alors être lancé pour déboucher sur un outil commercialisable.

StoryMAPS

Durée : 2014-2015
cadre : Montage projet bilatéral ANR/FWF
Partenaires :FHSTP – St. Poelten University of Applied Sciences, Institute of Creative\Media/Technologies; TUG : Graz University of Technology, Knowledge Technologies Institute, USR 3385 ISH Institut des Sciences Humaines de Lyon
Rôle du MAP : Porteur de la proposition
Responsable au sein du MAP : J.Y. BLAISE
Équipe du MAP impliquée : MAP-Gamsau, Marseille
résumé : StoryMAPS introduces a transdisciplinary approach to narrative analysis that focuses on assisting Digital Humanities (DH) experts in their reasoning tasks, and on promoting innovative teaching and cultural mediation. The project’s main claim is that extracting the spatio-temporal content of a narrative and visualising it in ordinal time as a series of situations (differentiated from each other basing on changes in time, space, actors, and motion) can help spotting significant patterns, trends, and exceptions. Situations then act as a neutral, semantic filter, helping to underline and compare heterogeneous texts and collections of texts. StoryMAPS builds on the premise that appropriate visualisations (in the sense of VA end products) depicting sequences, rhythms, alternations of situations can help experts and end users perform reasoning tasks on the narrative structure of texts (ranging from stylistic profiling to comparative analysis). The project builds on the combined use of machine processing and of human capabilities in order to foster comparative and explorative, data-to-sensemaking visual analyses. It unfolds in two sub-challenges, each with its specific and overlapping constraints : · What can VA do in order to foster gains of insight on narrative structures, both in the context of expert analyses (fine grain characterisation and differentiation), and in the context of application scenarios(impact on pedagogy and didactics for instance) ? · What can NLP do in order to facilitate, back up, accelerate the automatic/semi-automatic segmentation of texts, and therefore to generalise the approach in the context of massive and heterogeneous, cross-disciplinary data sets?

MMF3D

Musée des Monuments Français 3D

Durée : 2013-2016
cadre : Partenariat
Partenaires : Musée du Louvre et INHA
Rôle du MAP : Partenaire associé
Responsable au sein du MAP : François GUÉNA
Équipe du MAP impliquée : MAP-Maacc, Paris-La-Villette
résumé : Dans le cadre d’un partenariat avec le département des sculptures du Louvres, l’Institut National d’Histoire de l’Art et la Réunion des Musées Nationaux le MAP-Maacc a débuté en 2013 une activité destinée à compléter un programme de recherches mené par le musée du Louvre et l’INHA. Ce programme avait pour visée de créer une base de données (exploitée sur la plate-forme Agorha) des oeuvres passées par le musée des Monuments français entre 1795 et 1816 et en l’organisation de journées d’études sur cette ancienne institution et son rayonnement. Une façon de compléter ce travail était de reconstruire en 3D le musée en vue de permettre sa visite virtuelle et d’accéder interactivement aux données de la base. La reconstruction en 3D des objets qui étaient exposés dans le musée, des salles et de leur scénographie posait toutefois de nombreux problèmes. En effet les informations nécessaires à ces reconstructions étaient à extraire de données hétérogènes et incomplètes rendant l’usage des méthodes et techniques habituelles inopérantes. De même, la visite virtuelle d’un musée dont la connaissance est en évolution posait d’autres problèmes nécessitant un travail de recherche conséquent. En 2014, Camille Autran, stagiaire du MAP et de l’INHA a opéré la reconstruction en 3D d’une des salles du musée. Ce travail a donné lieu à plusieurs communications [journées lenoir] [vsmm] [digital heritage] [journée tour] et a été utilisé pour créer des dispositifs de visualisation présentés lors de la manifestation future en scène à Paris en 2014 et lors de l’exposition « Un musée révolutionnaire : Le musée des Monuments français d’Alexandre Lenoir » qui s’est tenue au musée du Louvre du 7 avril au 4 juillet 2016.
site web : http://maacc.paris-lavillette.archi.fr/mmf3

V-MUST

Transnational Virtual Museum Network

Durée : 2013-2016
cadre : EU FP7-funded Network of Excellence
Partenaires : Allard Pierson Museum (Archaeological Museum of the University of Amsterdam), APRE: Agency for the Promotion of European Research, Archeovision (CNRS), CINECA, CNR (National Research Council), CULTNAT, Elektrotehnicki fakultet Sarajevo, Foundation of the Hellenic World, Fraunhofer IGD, King’s Visualisation Lab (King’s College London), Lund University, Sociedad Espanola de Arqueologia Virtual, The Cyprus Institute, University of Brighton, Virtualware, Visual Dimension
Rôle du MAP : Partenaire associé
Responsable au sein du MAP : Livio DE LUCA
Équipe du MAP impliquée : MAP-Gamsau, Marseille
résumé : Virtual Museums (VM) are a new model of communication that aims at creating a personalized, immersive, interactive way to enhance our understanding of the world around us. The term “VM” is a short-cut that comprehends various types of digital creations. Unfortunately, although its idea is not new, development and implementation researches have not, already, brought Europe to be the leader in this field, as expected. Thi sector has not reached a sufficient level of maturity, such as Cinema or Game sectors, as to be as much widespread as it should be. Moreover in Europe, unlike USA, we still face a disconnection between the research, that develop tools with little interest in their wide application, and the industry, that build ten-year plans addressing the market. VM domain is the perfect application area where all these problems NEED to be solved for the real benefit of community. Unfortunately there are no solutions ready to be developed through research. A NoE would be required at this point. V-MusT.net partners believe that Europe CAN be the leader in the worldwide panorama of VM. A large subset of the most important VMs is implemented by EU groups. Some of the most notable and excellent researches related to this field are developed in EU. This leadership can be achieved only by going beyond the actual research fragmentation, by soliciting a commo effort in assessing limitations emerging from all VM experiences consolidated so far, finding proper solutions, assessing them through experimental activity and finally consolidating a transnational network dedicated to VMs. V-MusT.net will bridge technological domains, archival, social and cognitive sciences to advance the stateof- the-art of digital preservation, for VMs future persistence. It will finally create a virtual research area; identify researches for further development; identify the VM of the Future; increase competitiveness of the EU-ICT industry; create a quality evaluation procedure.

ALBATRE

Provenances européennes des objets sculptés en albâtre gypseux du Moyen Age et de la Renaissance en France : Identification par des outils géochimiques et isotopiques.

Durée : 2012-2016
cadre : Partenariat
Partenaires : Musée du Louvre, LRMH, Université de Versailles Saint-Quentin, Institut des sciences de la Terre de Paris, Université Paris 6), l’École nationale des Chartes
Rôle du MAP : Partenaire associé aux équipes du Labex Patrima
Responsable au sein du MAP : Philippe BROMBLET
Équipe du MAP impliquée : MAP-Cicrp, Marseille
résumé : Ce programme vise à établir le référentiel des carrières d’albâtre à l’Europe et à tester des techniques analytiques autres que la géochimie isotopique (ICP-MS, ICP-AES, LIBS et MEB-CL) pour lever certaines indéterminations pour caractériser les gisements. Cordonné par l’ISTeP (institut des sciences de la Terre de Paris, Université Paris 6), le partenariat a regroupé l’École nationale des Chartes, le LRMH, le département des sculptures du musée du Louvre et le CICRP.

Étude architecturale et urbaine de l’évolution de la place centrale (Rynek Główny) de Cracovie

Durée : 2012-2015
cadre : Collaboration
Partenaires : W.Komorowski (MNK Muzeum Narodowe w Krakowie), T.Węcławowicz (Andrzej Frycz Modrzewski University)
Rôle du MAP : Porteur du projet
Responsable au sein du MAP : Iwona DUDEK
Équipe du MAP impliquée : MAP-Gamsau, Marseille
résumé : Publication récapitulative des travaux menés depuis plus de 10 ans sur la ville de Cracovie et son centre historique, publiée en collaboration avec W.Komorowski et T.Węcławowicz. Cette publication a pour objectif de faire état des connaissances acquises comme des doutes sur l’évolution de ce tissu urbain. Elle peut être décrite comme un catalogue visuel résumant et organisant faits et informations tant sur les édifices les plus emblématiques de cet ensemble architectural et urbain que sur les édifices dits mineurs. Le texte et les outils visuels proposés exemplifient une démarche méthodologique se situant à l’intersection des sciences historiques et du champ infovis (Visualisation d’informations), démarche dont l’objectif est de promouvoir un raisonnement non faussé sur ce qui est connu ou non connu à propos des changements ayant eu lieu sur ce site. La publication contient:
– faits, informations et références sur l’évolution de 41 objets situés sur la place centrale de Cracovie, correspondant à un total de 349 transformations attestées ;
– 191 visualisations et diagrammes mettant en évidence le “niveau de connaissances”accessible au moment de l’écriture de la publication, et permettant de comparer les “trajets” de ces 41 objets ;
– une sélection de cas comparables (180 objets), publiée en partie en ligne ;
– une bibliographie détaillée comprenant plus de 700 références (analyses ou sources brutes, iconographie, plans et restitutions, sources en ligne, littérature scientifique ou populaire, etc.) sur la place centrale de Cracovie, sur des exemples comparables, ou encore sur des enjeux méthodologiques.

Nanomatch

Nano systèmes pour la conservation des matériaux du patrimoine mobilier et Nano systèmes pour la conservation des matériaux du patrimoine mobilier et immobilier soumis à un changement du climat et de l’environnement.“Nano-systems for the conservation of immoveable and moveable polymaterial Cultural Heritage in a changing environment”

Durée : 2012-2014
cadre : FP7-ENV-NMP-2011-283182, European Commission
Partenaires : CNR-ISAC, Italie, LRMH, le Consiglio Nazionale delle Ricerche (Istituto di Scienze dell’Atmosfera e del Clima et Istituto di Chimica Inorganica e delle Superfici), le Nederlandse Organisatie voor Toegepast Natuurwetenschappelijk Onderzoek, la Fundacion TECNALIA Research & Innovation, Fraunhofer- Gesellschaft zur Foerderung der Angewandten Forschung E.V, AIDICO. Instituto Tecnológico de la Construcción, R.E.D. S.R.L., NANO TEGO INC., Bofimex Bouwstoffen B.V., Metropolitankapitel der Hohen Domkirche Köln – Dombauverwaltung, Opera di Santa Croce Firenze, Eschlimann Atelier de restauration –Peinture, T_O_P Oberflächen GmbH, SC DUCT SRL
Rôle du MAP : Partenaire associé
Responsable au sein du MAP : Jean-Marc VALLET
Équipe du MAP impliquée : MAP-Cicrp, Marseille
résumé : Le projet européen « nanomatch » (Nano- systems for the conservation of immoveable and moveable polymaterial Cultural Heritage in a changing environment) a eu pour but de développer deux produits de conservation issus de la nanotechnologie applicables sur les pierres, le bois, peints ou non, le verre, qui assurent de meilleures compatibilité, efficacité, durabilité, que des produits conventionnels tout en respectant l’environnement. Le CICRP a apporté sa contribution dans le cadre des travaux d’évaluation de compatibilité de ces produits avec les peintures murales dégradées.

COSH

Colour and Space in Cultural Heritage (COSCH)

Durée : Depuis 2012
cadre : COST-Action TD 1201 (funded by EU Framework Programme Horizon 2020)
Partenaires : Plusieurs partenaires scientifiques et économiques au sein de l’EU
Rôle du MAP : Partenaire associé
Responsable au sein du MAP : Livio DE LUCA et Anthony PAMART
Équipe du MAP impliquée : MAP-Gamsau, Marseille
résumé : True, precise and complete documentation of artefacts is essential for conservation and preservation of our cultural heritage (CH). By ensuring access to the best possible documentation of artefacts this COST Action contributes to the enhanced understanding of material CH and help its long-term preservation. Documentation of CH involves researchers, scientists and professionals from multiple disciplines and industries. There is a need to promote research, development and application of non-contact optical measurement techniques (spectral and spatial) – adapted to the needs of heritage documentation – on a concerted European level, in order to protect, preserve, analyse, understand, model, virtually reproduce, document and publish important CH in Europe and beyond. Research in this field typically relies on nationally-funded projects with little interaction between stakeholders. This Action will provide a stimulating framework for articulating and clarifying problems, sharing solutions and skills, standardising methodologies and protocols, encouraging a common understanding, widening applications and dissemination. The Action will foster open standards for state-of-the-art documentation of CH. It will simplify the usage of high-resolution optical techniques in CH and define good practice and stimulate research.
site web : http://cosch.info/home

TAPEnADe

Tools and Acquisition Protocols for Enhancing Artifact Documentation

Durée : Depuis 2011
cadre : Ministère de la Culture et de la Communication : Département de la Recherche, de l’Enseignement Supérieur et de la Technologie
Partenaires : MAP CNRS/MCC (FR), IGN (FR), FBK-DOM (IT)
Rôle du MAP : Co-responsable du projet
Responsable au sein du MAP : Livio DE LUCA
Équipe du MAP impliquée : MAP-Gamsau, Marseille
résumé : The accurate 3D documentation of architectures and heritages is getting very common and required in different application contexts. The potentialities of the image-base approach are nowadays very well-known but there is a lack of reliable, precise and flexible solutions, possibly open-source, which could be used for metric and accurate documentation or digital conservation an not only for simple visualization or webbased applications. This site presents a set of photogrammetric tools developed in order to derive accurate 3D point clouds and orthoimages for the digitization of archaeological and architectural objects. The aim is also to distribute free solutions (software, methodologies, guidelines, best practices, etc.) based on 3D surveying and modeling experiences, useful in different application contexts (architecture, excavations, museum collections, heritage documentation, etc.) and according to several representation needs (2D technical documentation, 3D reconstruction, web visualization, etc.).
site web : http://www.tapenade.gamsau.archi.fr

NUBES

An integrated platform for describing, analysing, documenting and sharing digital representations of heritage buildings

Durée : Depuis 2011
cadre : Action transversale
Rôle du MAP : Responsable du projet
Responsable au sein du MAP : Livio DE LUCA
Équipe du MAP impliquée : MAP-Gamsau, Marseille
résumé : The NUBES project focuses on the definition of an informative system on an architectural scale which exploits the relations between the 3D representation of the building (shape, dimensions, state of conservation, hypothetical restitution of its transformations in time) and heterogeneous information coming from the various fields (technical, documentary, historical). The described platform aims at organizing multiple representations (and associated information) around a model of semantic description with the aim of defining a system for the multi-field observation of historic buildings.
site web : http://www.map.cnrs.fr/nubes

Classification Dmochowski

Durée : 2011
cadre : Collaboration pédagogique
Rôle du MAP : Montage du projet
Responsables au sein du MAP : Jean-Yves BLAISE, Iwona DUDEK
Équipe du MAP impliquée : MAP-Gamsau, Marseille
résumé : Éléments de classification de l’architecture Polonaise – étude de motifs de diffusion spatiaux et temporels débouchant sur une série de dispositifs visuels “preuve de concept” – small multiples + concentric time, cartography + multidimensional icons, Small multiples, Time wheel.

Innomine

Durée : 2010-2012
cadre : Pré-projet Appel MCC Services numériques culturels innovants
Rôle du MAP : Montage du projet
Responsable au sein du MAP : Jean-Yves BLAISE
Équipe du MAP impliquée : MAP-Gamsau, Marseille
résumé : INventaire architectural raisonné : Nouvelles méthodes, nouveaux Outils et Modèles pour l’acquisition, le croisement, la contextualisation et la visualisation d’informations relatives au bâti patrimonial et à ses évolutions, à fins d’INvestigation scientifique, d’Echanges pluridisciplinaires et de valorisation. De nombreuses solutions émergent aujourd’hui pour accompagner la découverte, par le grand public, des sites majeurs du patrimoine architectural et culturel français ; que ce soit en terme de contenus (imagerie virtuelle ou réalité augmentée par exemple) ou d’interfaces (montée en puissance des dispositifs type tablette notamment). Mais ces avancées sont-elles pertinentes face à des publics, des contenus et des contextes de visite fortement hétérogènes (musées et sites fermés majeurs, édifices importants mais ouverts en visite libre, patrimoine mineur isolé) ? Permettent-elles de mettre en relation ces sites grands ou petits qui irriguent le territoire français, d’en enrichir la découverte en mettant en réseau des contenus numériques adaptés à des usages différents, personnalisés ? Face à ces questions, le projet se proposait de mener à bien une expérimentation visant :
– à faire converger des contenus et des technologies autour d’une interface unique « zéro investissement » pour la collectivité ;
– à appuyer, par un effort de synthétisation et de mise en relation, le travail fait par les acteurs du monde de la culture au coeur des territoires pour en faire connaître la richesse et la diversité.

Collaboration avec des institutions culturelles

Programme de recherche territographie

En collaboration avec le MuCEM (Musée des Civilisations de l’ Europe et de la Méditerranée), Y.Padilla et E. de Laubrie .

Responsable au sein du MAP-Gamsau : Jean-Yves BLAISE
Site web : http://www.map.cnrs.fr/territographie

Programme de recherche Culture 3D Clouds

En collaboration avec le CMN (Centre des Monuments Nationaux) et la RMN (Réunion des Musées Nationaux)

Responsable au sein du MAP-Gamsau : Livio DE LUCA
Site web : http://c3dc.fr

La machine à peindre

Installation-évènement au Musée des Confluences dans le cadre de l’exposition “l’Art et la Machine“ avec Jean Philippe Aubanel, artiste-peintre.

Membres intervenants du MAP-aria : Hervé LEQUAY, Renato SALERI
Date : 12 au 17 janvier 2016
Lieu : Musée des Confluences, Lyon
Site web : http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/la-machine-à-peindre

La machine à peindre

Installation-évènement dans le cadre du salon artistique Viv’Art Lyon avec Jean Philippe Aubanel, artiste-peintre.

Membre intervenant du MAP-aria : Hervé LEQUAY
Date : 4 et 5 octobre 2014
Lieu : Lyon

Membres du directoire de l’association culturelle historical-cities.org dont le site www.patrimoine-lyon.org recense le patrimoine bâti du secteur sauvegardé UNESCO de Lyon.

Membres intervenants du MAP-aria : Hervé LEQUAY, Renato SALERI
Date : depuis 2004
Lieu : Lyon

ÉTABLISSEMENTS DE RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT EN FRANCE

  • EPHE, École pratique des hautes Études, Marie-Françoise Courel, Sabine Frommel
  • IGN, Laboratoire MATIS, Nicolas Paparoditis, Didier Boldo
  • Institut Image – Laboratoire Le2i, Fréderic Merienne
  • Arts et Métiers ParisTech d’Aix – Laboratoire SIS, Philippe Veron
  • Centre Ausonius – UMR CNRS 5607, Maison de l’Archéologie
  • Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme – MMSH Pôle villes, Aix en Provence
  • CIPA, comité International de Photogrammétrie Architecturale
  • CEA – LETI, Thierry Collette
  • CEA – SACLAY
  • UMR 7503 LORIA
    Équipe ISA (Image, Synthèse et Analyse), J.C. Paul
    Équipe ECOO (Environnement pour la COOpération), C. Godart
  • Laboratoire de traitement des métaux, F. Mirambet
  • Association PYRENE
  • Université de Toulouse Le Mirail, C. Dubois
  • UMR 8155 (CNRS/EPHE/Collège de France), Françoise Wang-Toutain
  • CICRP (Centre Interrégional de Conservation et Restauration du Patrimoine)
  • Centre de recherche sur la matière divisée (université d’Orléans), Xavier Brunetaud
  • Laboratoire LIMSI (CNRS), Christian Jacquemin
  • Laboratoire LAMM (CNRS/MMSH), Andreas Hartmann-Virnich
  • CNAM, Urbanisme et Environnement
  • CSTB, Département Développement Durable, Marne La Vallée
  • Université de Paris XI – LIMSI – Cognition, Perception et Usgaes (CPU)
  • Université de Paris XI – LIMSI – Architectures et Modèles pour l’Interaction (AMI)

ÉTABLISSEMENTS DE RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT À L’ÉTRANGER

    • CNR-IMATI (Genova, Italie), Bianca Falcidieno, Michela Spagnuolo
    • CNR-ITABC (Rome, Italie), Paolo Salonia
    • IUAV (Istituto Universitario di Architettura di Venezia), Agostino De Rosa
    • Université de Bologna (faculté d’ingénierie), Marco Gaiani
    • Università di Roma La Sapienza, Elena Ippoliti
    • Università di Pescara (facoltà di Architettura), Livio Sacchi
    • Institut de formation Tecnocité Mons, Pascal Keiser
    • École d’architecture de la Cambre (Bruxelles), Denis Dereyke
    • Massachusetts Institute of Technology, Architecture Department
    • Université de Liège : groupe LUCID-Group
    • Luxembourg Institute of Science and Technologie (LIST)
    • Ikeda Lab – Université de Keio

PARTICIPATION A DES RÉSEAUX SCIENTIFIQUES

    • GDR ESARS “ESthétique ARts & Science”
    • GDR Modys “Modélisation de Dynamiques Spatiales”
    • Consortium 3D de la TGIR Huma-Num
    • VSMM – International Society of Virtual Systems and Multimedia
    • ISDE – International Society of Digital Earth
    • Labex IMU “Intelligence des Mondes Urbains”

INSTITUTIONS CULTURELLES

      • CMN, Centre des Monuments Nationaux, Jean-Paul Ciret, Georges Puchal
      • Château Versailles, Bertrand Rondot
      • Centre Pompidou, Guy Morvan
      • Musée de l’Arles et de la Provence Antique, Claude Sintes
      • Musée de l’histoire du fer (Jarville)
      • MuséAL d’Alba la Romaine

PARTENAIRES INDUSTRIELS

      • AUTODESK (Computer Vision and Imaging), Luc Robert et Stéphane Nullans
      • TRIMBLE Laser Scanning, Xin Chen
      • SURVEYCOPTER, Pierre Tantot