Traitement de données et protocoles d’acquisition pour le passage à l’échelle dans la numérisation 3D basée image, application au relevé de la tombe de Meremptah (Vallée des rois, Luxor)

1 Juillet 2014

Marc Pierrot-Deseilligny (IGN)

Les techniques de numérisation basée image ont connu des progrès spectaculaires ces dernières années notamment grâce au développement de la photo numérique et au lever de certains verrous algorithmique (notamment le célèbre SIFT pour le calcul de point de liaison).
Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions logicielles, dont certaines libres et open source, capables de numériser automatiquement des objets de volume réduits (par exemple ne statue) à partir d’une cinquantaine de photos désordonnées. L’utilisation de ces techniques pour numériser des sites architecturaux complets à partir de plusieurs milliers de photos et produire des document de qualité devient aussi possible mais on peut plus, du moins avec les techniques actuelles, se fier uniquement à la puissance de calculs des ordinateurs. Le passage à l’échelle, nécessite d’avoir une stratégie d’acquisition basée sur des protocoles photogrammétriques validés. Cette communication traite de ces différents aspects dans le cadre de la numération de la tombe de Meramptah (Vallée des rois) réalisée en 2011, on aborde notamment les précaution d’acquisition qui ont éte prises pour optimiser le traitement, ainsi que celles qu’il aurait fallu prendre…